Accueil > TV-Comics > IDW

Paru le mardi 6 novembre 2018

On a lu... Sonic T01 chez Mana Books

Le 21 juillets 2017, IDW annonçait reprendre les droits du comics Sonic, qui était jusque-là édité chez Archie depuis 23 ans, mais reprenait le même scénariste ainsi que la plupart des dessinateurs pour une toute nouvelle histoire. Il a fallu attendre 9 mois pour que l’éditeur accouche du nouveau bébé tant attendu par les fans. Et durant ce laps de temps et bien plus encore une question revenait sans cesse des fans français : y’aura-t-il une traduction ? Cette chose qui faisait tant défaut à Archie. C’est un an après l’annonce américaine que les français reçoivent à leur tour l’annonce du messie pour Halloween par Mana Books. Votre serviteur ayant eu son exemplaire, découvrons ça ensemble et comparons un peu !

La qualité de la traduction

Badnik, Egg Hammer, Sol Emerald, Angel Island. Les noms propres sont conservés ! Le traducteur a pris le soin de se renseigner pour savoir ce qui était important et à ne pas traduire (c’est la fille qui a traduit "Master Emerald" en "Émeraude Mère" dans ses résumés qui ose dire ça). Les joueurs vont sûrement apprécier, les enfants quant à eux apprendront un ou deux mots d’anglais pas difficiles.

Parce que oui je pense aussi un peu à eux, car ce livre se retrouvera dans les librairies, les hypermarchés et autres boutiques comme la Fnac où des petites têtes blondes pourraient passer devant et se décider à lire parce qu’après tout Sonic Boom a pu leur donner goût à notre ami bleu, ou bien Mania et/ou Forces. Mana Books avait aussi sorti un trailer animé pour l’occasion, qui passera peut-être à la télé. Ca ne serait pas étonnant : d’autre BD ou mangas ont eu cette chance.

Je vais quand même parler de deux petits défauts que j’ai vu passer, mais qui sont VRAIMENT minimes :
- Dans le chapitre 3, Sonic compare deux méchants à des Hooligans, en VO les fans du comics Archie avaient immédiatement pensé au groupe de mercenaire de Nack/Fang, ici la ref est passée à côté.
- A la première page il est dit que les combats entre Sonic et Eggman sont un cycle "sempiternel". Je vous avouerai que je suis allée chercher un dico, ce n’est pas dramatique mais je me dis que les plus jeunes auront sûrement le même geste même si apprendre avec Sonic c’est cool.

Si vous voulez une critique de l’histoire, je vous redirige vers les résumés des numéros.

Contenu et Comparaison

Knuckles a la plus petite on dirait

Pour comparer je me suis basée sur le comic de Mana Books, la version compilée d’IDW sur laquelle elle est basée, une version compilée d’Archie de Sonic Universe (dénommée "Saga Series"), une version compilée de la série Knuckles toujours chez Archie (dénommée "Archives", il existe aussi la série Sonic Archives, je n’ai pas pu m’en procurer un pour ce test) et une traduction de Delcourt.

Tome de Mana BooksVolume de IDWSaga Series UniverseArchivesTome de Delcourt
Taille approximative 23 x 1,5 x 30,8 cm 16,8 x 0,8 x 26 cm 16,8 x 0,6 x 25,8 cm 12,8 x 0,9 x 18,6 cm 20 x 1 x 30 cm
Page 104 104 104 à 112 112 pour Sonic & 160 pour Knuckles 48 à 52
Contenu 4 numéros du comics IDW + toutes les couvertures de ces numéros [1] 4 numéros du comics IDW + toutes les couvertures de ces numéros 4 numéros d’un arc + la couverture de chaque + un chapitre bonus lié ou des concepts arts 4 numéros pour Sonic et 6 pour Knuckles + la couverture de chaque + concepts arts dans certains 2 numéros d’un arc ou parfois des chapitres

Déjà la première chose qui saute aux yeux c’est que le tome de Mana Books ressemble énormément à celui de IDW. Ce n’est pas étonnant, Mana Books a dû se dire qu’il serait plus simple de reprendre le contenu d’IDW pour éviter de se casser la tête.

La seconde chose qu’on voit c’est que les tomes français ont été "francisé" j’entends par là que Delcourt et Mana Books ont tous les deux pris un format "BD" : des couvertures cartonnées rigides et des pages nettement plus grandes. Un choix qui a deux avantages : le premier est que la qualité du contenu se voit amélioré (c’est plus agréable que les images soient plus grandes, ne dites pas le contraire les versions démats de livre font souvent 1000 pixels de hauteurs minimum donc à peu près 25 cm). Le second c’est que c’est un format que les français ont toujours connu, les américains ont leur petit comics, les français ont leur grande BD. Il existe néanmoins des comics français, ils sont rares et si vous n’en n’avez jamais entendu parler c’est "normal". Il y a quelques années par exemple, Ankama Edition a décidé de sortir 3 séries de comics sur 3 de ses personnages de licence, impossible de les trouver en librairie, en hypermarché, ou à la Fnac/Amazon pour la simple et bonne raison que ces séries étant des comics on ne les trouve que dans des boutiques de comics (ou dans de rares cas chez un marchand de journaux).
Et les boutiques de comics ça ne court pas les rues contrairement à tout ce que j’ai cité plus haut. Donc pour gagner en visibilité auprès du plus grand nombre le format BD est plus adéquat.

Ensuite, on peut voir que contrairement aux autres formats, ces deux versions ont un encadré bleu autour de la couverture principale et de toutes les couvertures présentes à l’intérieur. Ça permet de se différencier un peu des autres formats et ça fait "tableau de musée" mais les puristes auraient sûrement aimé n’avoir que les couvs sans supplément.

Le numéro d’IDW et le Saga Series sont quant à eux plus petits (je vais le répéter souvent je sens) et ont des couvertures de qualités similaires à des magazines (je ne connais pas le terme navrée). Quant au Knuckles Archives il est nettement plus petit ce que je peux trouver dommage, mais a le plus de chance de vous faire plaisir car il possède plus de contenu (le Sonic Archives nop). J’avais cru lire que certains Archives vendus en occasion sur internet avaient parfois appartenu à des bibliothèques scolaires. A ce moment-là je suis moins choquée par ce format qui fait plus "livre pour enfant", si vous avez déjà lu Witch, Mini-loup, ect, voire simplement l’un des romans Sonic Boom : vous avez pu constater qu’ils étaient petits, peut-être pour convenir à la taille des mains des enfants ou simplement pour pouvoir en empiler plein dans un rayonnage, que sais-je (si c’est ça j’avoue que c’est une bonne idée marketing).

Delcourt pour finir avait opté pour une BD avec un nombre de pages habituel pour les BD. L’éditeur avait commencé à traduire à partir de l’arc Genesis (#226) et l’arc suivant puis s’était un peu emmêlé les pinceaux avant de tout arrêter.

Conclusion

Mana Books nous a servi une traduction de qualité, dans un format généreux. IDW étant au début de la publication du comics, il n’y a pas de risque que la traduction subisse les défauts d’Archie (j’entends par là que la série était tellement longue qu’on sait difficilement par quel numéro il faut commencer à traduire pour éviter de perdre le lecteur). Ce qu’on souhaite c’est que la série d’IDW puisse avoir une longue vie et qu’il en soit de même pour sa version française !

Pour acquérir cette BD sur Amazon c’est par ici !

[1A l’exception de la couverture exclusive du SEGA Shop pour le #4 et de la couverture paru pour la seconde impression, toujours de ce même numéro

Par Lirane Underground le 6 novembre

Discussions

Venez en discuter avec nous sur le forum, Discord, ou commentez ci-dessous !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.